Saviez-vous que derrière ces “truffes” brésiliennes se cache une histoire politique?

  

 

Le brigadeiro, confiserie la plus populaire du Brésil, est apparu dans les années 50 dans un contexte politique particulier : les élections présidentielles brésilienne de 1945.

Le nom “brigadeiro” a été donné à cette confiserie grâce à Eduardo Gomes, un candidat à la présidence et un brigadier (brigadeiro en portugais) des forces de l’air du Brésil. Les fameuses truffes brésiliennes étaient utilisées comme un outil publicitaire pour sa campagne électorale.

C’est Heloísa Nabuco de Oliveira, membre d’une famille traditionnelle de Rio de Janeiro, qui a créé ces fameuses confiseries pour aider au financement de la campagne électorale de M.Gomes.

Ils étaient vendus pendant des fêtes politiques et étaient connus comme “la confiserie du brigadeiro” (“docinho do brigadeiro”).

Rapidement, le brigadeiro est devenu très populaire dans tout le Brésil. Il était également utilisé dans les affiches publicitaires politiques de M.Gomes “Votez pour le brigadeiro,il est beau et célibataire” (“Vote no Brigadeiro que é bonito e solteiro” en portugais).

  

Même si sa campagne électorale a permis à Eduardo Gomes et au brigadeiro de gagner beaucoup de popularité au Brésil. Le candidat a fini par perdre les élections face à Eurico Gaspar Dutra.

Mais cette défaite n’a pas empêché le brigadeiro, qui avait déjà séduit toute la population brésilienne, de devenir la confiserie la plus populaire du Brésil. 

Aujourd’hui il existe également plusieurs dérivés de la recette originale à base de chocolat qu'on retrouve dans toutes les fêtes brésiliennes. 

02 de abril de 2022

Deixe um comentário

Os comentários devem ser aprovados antes de serem publicados